Actualité

Hanté, pire que vos pires cauchemars !

HANTÉ, une nouvelle collection de romans d'épouvante pour les 10 ans et plus !

Il n’y a pas d’âge pour avoir peur.

C’est vrai, les cauchemars n’attendent pas l’âge adulte pour surgir de sous le lit. Et souvent, en tant qu’adultes, on a plus peur de la peur que les enfants. Par instinct, on voudrait les protéger de ce qui est malaisant, effrayant, de ce qui nous dérange. On a tendance à oublier que, tout au long de la vie, personne n’est égal face à ce sentiment : chacun ses limites, chacun son rapport très personnel à ce qui fait peur. Que l’on ait 10 ans, 30 ans, ou 90 ans, on peut aimer ou détester avoir peur, ce n’est pas une question d’âge.

De l’imagination au courage.

Pourquoi ne pas laisser les plus jeunes lecteurs se faire leur propre avis ? Qui sait, le plaisir de la lecture, la passion des histoires, pourraient naître de ces textes fascinants que l’on rechigne à transmettre : au même titre que les contes de fées dans leurs versions originales et sombres, les « mauvais genres » littéraires comme l’épouvante sont fondateurs. Les émotions puissantes qu’ils procurent forgent notre personnalité, et surtout notre empathie.
Ne craignons pas d’effrayer les jeunes lecteurs en titillant leur imagination. Voire, envisageons même que les enfants puissent prendre plaisir à se faire peur et que cette expérience les rende plus fort !
Cette conviction est à l’origine de la collection « Hanté ».

Faire peur, c’est tout un art...

Cerise sur le gâteau, cette collection rassemble des auteurs et autrices français talentueux, aux styles très personnels, qui ont en commun une franche passion pour la littérature de genre horrifique et une grande estime des jeunes lecteurs. Les moteurs de leur écriture sont multiples : le partage, le plaisir, la transgression, l’exigence bienveillante.

... Et se faire peur est un plaisir !

Voilà, probablement, la meilleure manière de conseiller les romans « Hanté » à un jeune lecteur : se détacher de toute inquiétude d’adulte et dire à l’enfant en face de soi que s’il aime avoir peur, alors ces histoires sont faites pour lui.
Car le plaisir de la lecture est aussi dans les histoires que l’on choisit pour être chamboulés.